Accueil Actualités à la une Monseigneur Boniface Ziri invite les communautés nouvelles à travailler ensemble

Monseigneur Boniface Ziri invite les communautés nouvelles à travailler ensemble

La rencontre nationale des communautés nouvelles autour de Son Excellence Mgr Boniface Ziri, aumônier des communautés nouvelles de Côte d’Ivoire, a eu lieu ce samedi 11 mars 23, à la paroisse Ste Cécile de Cocody-Vallons. Dans le district d’Abidjan.

0
169
Rencontre nationale des communautés nouvelles avec Mgr Boniface Ziri.
Son Excellence Mgr Boniface Ziri, a rencontré et donné des conseils avisés aux communautés nouvelles. (Lrci)

Au cours de cette rencontre, Son Excellence Boniface Ziri aumônier des communautés nouvelles en Côte d’Ivoire, a prodigué des conseils avisés en s’appuyant sur l’évangile du jour.

Il s’agit de Luc 15, 1-3 et 11-32 qui parle de l’amour inconditionnel d’un père pour son fils. Partant, cet évangile renvoie selon lui, à la miséricorde infinie de Dieu. Sentiment que doit cultiver tout chrétien et qui doit le caractériser.

« C’est cet amour qui fait de nous des citoyens et nous devons être des ambassadeurs du Christ », a-t-il martelé.

Car pour le « Père » des communautés nouvelles, les membres desdites communautés doivent contribuer de façon positive à la transformation de ce monde. Et non le contraire.

Lire aussi: Pèlerinage adultes

Pour cela, il préconise dans les rapports humains, l’union, la fraternité concrète, la vérité et la sincérité. Des qualités indispensables pour apprendre, relever les défis qui se présentent et aller de l’avant.

Le Ministère Flamme de Vie en Tee-shirt blanc a communié avec la Famille Noce de Cana (en rouge). (Lrci)

Mais, il est convaincu que cela ne peut se faire en travaillant reclus. Aussi, l’Evêque a-t-il invité les responsables des communautés à se côtoyer afin de découvrir les charismes les uns des autres d’une part.

Etre franc dans nos rapports humains

D’autre part, il recommande de marcher ensemble en travaillant de concert pour valoriser les dons des autres. « Soyons des semeurs au-delà des ethnies. Ayons des rapports vrais et sincères. Passer de la collaboration à la coresponsabilité missionnaire », a conseillé Mgr Boniface Ziri.

Pour lui, la fraternité doit guider les rapports humains.« Vous êtes des frères et sœurs donc acceptez l’autre avec sa différence », a-t-il insisté.

En effet, le Guide religieux a relevé le fait qu’ils sont « des béatitudes » et Dieu les envoie en mission. « Allez partout dans le monde annoncer la bonne nouvelle. Car, nous sommes d’accord pour aller où il veut, nous sommes prêts à annoncer sa bonne nouvelle… »

Le Ministère Flamme de Vie et la Fraternité Flamme de la divine miséricorde ont communié ensemble .(Lrci)

C’est pourquoi le Serviteur de Dieu a mis en garde les uns les autres et demander de faire attention à leur conduite. « Nous ne sommes pas des Gourous. Mettez-vous ensemble. Car l’orgueil humain est là. La tentation de l’être humain est là. Humilité et disponibilité », a-t-il dit. 

Passer à la coresponsabilité missionnaire

Avant d’ajouter que « L’humilité précède l’élévation », pour exhorter les responsables à être « très humbles et exprimer la compassion du Christ à travers la disponibilité, l’humilité, la charité et la formation ».

Pour cela, l’aumônier s’est voulu catégorique à l’endroit des 264 communautés nouvelles. « Il ne faut pas qu’on entende une affaire d’intérêt partisan, ethnique. Bannir l’hypocrisie, cultiver la fraternité concrète et vivre dans l’amour, la vérité et la sincérité », a-t-il dit.

Cette rencontre qui s’est déroulée dans la matinée, a été l’occasion pour l’évêque de prendre un bain de foule avec les communautés nouvelles.

Notamment, Le Ministère Flamme de Vie dirigé par la Modératrice Youayou Yolande, la Communauté St mystère de la Montagne de Sion dirigée par le Berger Jean Elisée, la communauté Maison d’Or guidé par la Modératrice Aka etc.

Aussi pour mettre en application les recommandations de Mgr Boniface Ziri, les Bergers du Ministère Flamme de Vie sont allés à la rencontre des communautés frères afin de créer les conditions d’une collaboration fraternelle future. A travers le projet d’activités communes.

Angeline DJERABE