l’Oms est entrain de mettre en place une plate forme globale d’aide afin que les plans d’action de tous les pays soient pris en compte.
L’Oms est entrain de mettre en place une plate forme globale d’aide afin que les plans d’action de tous les pays soient pris en compte. (Ph:Dr)

La Directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé Matshidiso Moeti, a affirmé que la mobilisation globale financière en réponse aux préoccupations de l’Oms est en cours. « Il y a un engagement des pays développés par le biais de l’union européenne,  la banque mondiale et des pays nantis, d’appuyer l’Oms », a déclaré la Directrice régionale. Avant d’ajouter qu’il a été proposé de doter quelques pays africains de moyens logistiques nécessaire pour ralentir voire stopper la chaine de propagation.

Selon Matshidiso Moeti, l’Oms est entrain de mettre en place une plate forme globale d’aide afin que les plans d’action de tous les pays soient pris en compte. Une tâche exclusivement dévolue à un groupe qui coordonne la mise en commun des ressources destinées à l’allocation des pays .

Toutefois la directrice régionale de l’oms pour l’Afrique souhaite que l’aide financière s’étende à d’autres secteurs dans le besoin. « S’il y a un fond globale ce serait bien, puisqu’on a constaté  lors de la réunion virtuelle des politiciens et chefs d’état africain, avec ceux du G 20, une volonté manifeste de mutualiser les efforts. Cela avec la mobilisation séance tenante d’une certaine somme. Mais, il serait bien d’encourager également le secteur privé. L’Oms et d’autres partenaires privés sont en négociation pour mettre une stratégie d’aide (financière, matériel et d’équipement) en place», a souhaité Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Oms Afrique.

Angeline DJERABE

Source France 24