Selon le rapport de la police nationale, cinquante et une (51) personnes ont été interpellées pour violation du couvre-feu dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars 2020. Sept autres ont été assistées pour des urgences médicales. Le corps d’une personne décédée de mort naturel, à son domicile à Koumassi Sopim, a été enlevé et conduit à la morgue de l’hôpital de la commune, précise la police.

Il faut rappeler que c’est à la date du 24 mars 2020 qu’un couvre-feu a été instauré sur toute l’étendue du territoire nationale de 21h à 5h00. Ce, en application des mesures contre la propagation du Covid-19 dans notre pays.

Jean LEMECHAN

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.