1- La fermeture de tous les maquis et restaurants à compter de ce lundi 23 mars 2020 à minuit
Le réaménagement du couvre-feu de 23h00 à 4h00 du matin, à compter de ce jour . (Ph:Dr)

Le Président de la République Alassane Ouattara, après avis du comité scientifique du Conseil national de sécurité (Cns) a pris plusieurs décisions. Entre autres la reprise des cours, le retour à la vie communautaire en province et la levée du couvre-feu dès aujourd’hui. L’information a été donnée ce 7 mai au cours d’une adresse à la Nation.

Selon le communiqué le couvre-feu est maintenu dans le Grand Abidjan jusqu’au vendredi prochain. Avec un réaménagement des horaires allant de 23 heures à 4 heures du matin à compter d’aujourd’hui. Cependant les autres dispositions complémentaires restent toujours en vigueur.

Pour lui, l’isolement du Grand Abidjan étant un facteur déterminant de réduction de la propagation de la pandémie, les contrôles aux points d’entrée et de sortie seront accentués. De même, la délivrance des autorisations de sortie sera plus restrictive.

Toutefois le Président Alassane Ouattara a assuré que ces mesures seront levées le vendredi prochain, si les indicateurs d’évolution de la pandémie continuent de s’améliorer.

Le Grand Abidjan toujours confiné

Pour ce faire, le Chef de l’Etat a invité la population à respecter les dispositions de sécurité qui vise à freiner la maladie à coronavirus. « La fermeture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle ; les rassemblements de populations de plus de 50 personnes, restent en vigueur…Le port du masque fera l’objet d’un contrôle systématique dans les lieux publics. Notamment les marchés et centres commerciaux ainsi que les véhicules de transports en commun terrestres et fluvio-lagunaires », précise le communiqué.

Le Président de la République a, en raison des évolutions enregistrées tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays décidé également de la réouverture des établissements scolaires. Ce, à compter d’aujourd’hui selon des modalités qui seront communiquées par les ministères concernés.

Lire aussi :
Le gouvernement proroge l’état d’urgence
Tout conducteur ou pilote doit exiger le port du masque
Le port de masque est exigé

Pour ce qui concerne le grand Abidjan, « des réflexions sont en cours pour examiner les conditions de réouverture prochaine des établissements scolaires et universitaires », a rassuré le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Angeline DJERABE