Le faux militaire démasqué.
Yao N'Da Konan Julien, 41 ans, Ivoirien le faux militaire a été démasqué (DR)

Yao N’Da Konan Julien, 41 ans, Ivoirien, avait-il pour vocation d’être un militaire et n’a-t-il pas réussi ? La réponse à cette interrogation, il est le seul à la détenir. Tout simplement, parce que n’étant pas militaire, il veut coûte que coûte l’être. Pour ce faire, il va se faire passer pour un sergent des Forces armées de Côte d’Ivoire appartenant à la section renseignement. Il va se permettre de détenir à domicile, un fusil calibre 12 à canon scié. Et se prendre une photo en tenue militaire.

En fait, a malin, malin et demi. Sa supercherie a été démasquée, le lundi 25 mai, par des agents de la police nationale. Précisément ceux du commissariat du 34ème arrondissement d’abobo baoulé.

Ce lundi 25 mai, selon la direction générale de la police nationale (Dgpn), Yao N’Da Konan Julien, est allé au commissariat pour son audition suite à la plainte qu’il a déposée, le vendredi 22 mai, pour destruction de biens contre une personne identifiable.

Se disant militaire, il lui ait donc demandé de justifier sa qualité. A cet instant, à en croire la Dgpn, il présente alors un faux Laisser-Passer expiré depuis 2016.

A la suite de son interrogatoire, il va craquer et avouer le délit d’usurpation de titre. La fouille de son porte document a permis à la police de saisir une photo d’identité en tenue militaire.

Après avoir avisé le Procureur de la République, une perquisition a été effectuée à son domicile. Celle-ci a permis à la police de saisir un fusil calibre 12 à canon scié et huit cartouches.

L’enquête suit son cours et doit permettre d’en savoir plus sur ses activités et interpeller ses éventuels complices, mentionne la police.

Jean LEMECHAN