Accueil Actualités à la une Côte d’Ivoire: Bilan positif pour le secteur de l’énergie et du pétrole

Côte d’Ivoire: Bilan positif pour le secteur de l’énergie et du pétrole

Le Conseil des Ministres, tenu ce mercredi 27 mai au Palais de la Présidence à Abidjan, sous la présidence d’Alassane Ouattara, Président de la République, a révélé un bilan positif dans le domaine de l’énergie et du pétrole.

0
74
Environ 117,211 milliards de francs CFA, en hausse de 1,45% par rapport aux performances de 2018 et de 12,99% par rapport aux prévisions de revenus.
Environ 117,211 milliards de francs CFA, en hausse de 1,45% par rapport aux performances de 2018 et de 12,99% par rapport aux prévisions de revenus. (Dr)

Le Conseil des Ministres, tenu ce mercredi 27 mai au Palais de la Présidence à Abidjan, sous la présidence d’Alassane Ouattara, Président de la République, a révélé un bilan positif dans le domaine de l’énergie et du pétrole.

 Selon le Ministre Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, les productions de l’année dernière sont en hausse par rapport à l’année 2018. « …du 1er janvier au 31 décembre 2019, les productions de pétrole brut et de gaz s’établissent respectivement à 13 194 133 barils et 73 790 603 MMBTU, correspondant à un débit journalier de 36 148 barils de pétrole brut et de 202 166 MMBTU de gaz naturel », souligne le ministre. Soit une respective de 11,96% et 6,80%.

Egalement la valorisation de la part Etat de pétrole brut et de gaz naturel est de 200,111 millions US Dollars. Soit environ 117,211 milliards de francs CFA, en hausse de 1,45% par rapport aux performances de 2018 et de 12,99% par rapport aux prévisions de revenus.

Des hausses qui s’expliquent par les effets conjugués de l’augmentation de la production

Au niveau des produits pétroliers, le bilan est également positif. Avec la production totale, importations de bases incluses, qui est de 3 770 298 TM. Soit une hausse de 15,74 % comparée à fin décembre 2018. « En 2019, les droits émis sur les produits pétroliers sont de 372,444 milliards de francs CFA contre 295,134 milliards de francs CFA à la même période en 2018, soit une hausse de 26,2% due à la taxation », a précisé le porte-parole du Gouvernement.

Pour ce qui est de l’électricité, la production totale brute en 2019, a enregistré une hausse de 6,16 % par rapport à son niveau de 2018. La production d’électricité de source thermique a nécessité l’achat de combustibles évalué à 199,054 milliards de francs CFA dont 196,137 milliards de francs CFA de gaz naturel.

En 2019, pour le secteur de l’électricité, il ressort un solde positif de 9,223 milliards de francs CFA pour des recettes de 643,906 milliards de francs CFA contre des dépenses de 634,683 milliards de francs CFA.

Angeline DJERABE