Pour le renforcement de leurs capacités en digitalisation et en entrepreneuriat, les étudiants de l’Hetec ont été instruits à travers trois thèmes de conférence.
Les étudiants de l'Hetec ont été instruits en digitalisationet en entrepreneuriat.(Dr)

Pour le renforcement de leurs capacités en digitalisation et en entrepreneuriat, les étudiants de l’Hetec ont été instruits à travers trois thèmes de conférence.

A savoir « L’impact de la transformation digitale dans les métiers du tertiaire », « Tout le monde peut devenir entrepreneur » et « Intelligence artificielle, un allié ou une menace ? ».

Ces trois thématiques ont permis ce mercredi 27 avril 22, aux étudiants d’avoir une idée générale de la digitalisation et de l’entrepreneuriat.

En effet, le premier thème animé par Stéphanie Kouamé, sénior manager d’une entreprise de téléphonie mobile a mis l’accent sur plusieurs aspects.

Entre autres l’impact de la transformation digitale dans tous les secteurs d’activités et comment intégrer les outils de la digitalisation à nos compétences. 

Afin de pouvoir être des personnes qui vont se positionner face aux défis d’aujourd’hui et de demain.

Les aptitudes d’un entrepreneur

Le thème 2, développé par Prince Attablé, homme d’affaires et activateur de richesse a mis l’accent sur les aptitudes pour être entrepreneur.

Notamment « il faut au préalable s’éduquer et comprendre le domaine des affaires.

Ce qui requiert une connaissance de la finance, de la vente, du marketing, des ressources humaines etc. »

Le dernier thème, présenté par Koicou-Hanbgan, Consultant Architecte, Réseaux et Sécurité, a appris aux étudiants que l’intelligence artificielle est un moyen.

Mieux, un outil qui pourrait être soit un allier soit une menace.

Aussi le conférencier a-t-il avec des termes utilisés par les jeunes, montré « comment se positionner?

Pour pouvoir être des valeurs soit pour des entreprises soit pour leur propre entreprise à la fin de leur cursus ».

Une raison suffisante pour la tenue de cette conférence selon les organisateurs.

« La conférence a été organisée dans le but d’éveiller la conscience de nos étudiants sur la nécessité de se concentrer sur leur avenir.

Eviter la culture de la science sans conscience

Au lieu de la culture de la science sans conscience.

Lire aussi: Un Symposium National sur la science

Je suis très heureuse de sa bonne tenue », a affirmé Tiéfigué   Coulibaly, présidente de l’association des étudiants de Hetec.

Kévin Kouamé représentant le Directeur général a salué cet esprit de créativité de ses étudiants.

« Nous sommes totalement satisfaits.

Ce thème est important pour nous surtout que la digitalisation a impacté tous les secteurs d’activités.

Nos enfants pourront donc découvrir de nouvelles stratégies pour mieux avancer sur le marché du travail ».

l’Hetec est une école internationale qui dispense des cours à travers deux Instituts.

A savoir l’Institut Supérieur des Métiers du Tertiaire (ISMT) et l’Institut Supérieur de Technologie (Istech).

Pepson

Article précédentUne campagne d’information et de sensibilisation sur les affections et orientations en ligne est lancée.
Article suivantAndré Tia, président de l’ADRCI « La gestion c’est d’abord l’anticipation. »