Vous savez que certains secteurs sont fortement touchés
Le directeur de cabinet Adama Sall a souligné que certains secteurs sont fortement touchés (Ph:Dr)

Face à la crise sanitaire que connait le pays, le gouvernement a dû consentir à certains sacrifices au nombre desquels la suspension et l’exonération de certaines recettes fiscales. Afin d’aider les opérateurs économiques. A ce titre le directeur de cabinet, Adama Sall a souligné le mardi 07 avril, lors du point-presse quotidien que, ces mesures vont coûter une centaine de milliard de FCFA à l’Etat.  

Au cours de son intervention, le directeur de cabinet a apporté plus de précision sur les mesures prises par le gouvernement en vue de relancer l’économie. Selon lui, les impôts sur les bénéfices seront reportés pour les trois mois à venir et le paiement de la patente ainsi que l’impôt synthétique sont suspendus pour une période de trois mois.

Lire aussi : L’Etat met en place quatre fonds d’aide

La contribution des employeurs, les impôts sur les revenus des créances, les taxes forfaitaires des petits commerçants et artisans sont également suspendus pour trois mois. « Vous savez que certains secteurs sont fortement touchés dont le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, tout ce qui porte sur des impôts et taxes les concernant sont également reportés pour 3 mois », a souligné Adama Sall.

Hormis les suspensions de paiements des taxes fiscales, il a ajouté qu’il y a des exonérations qui sont total. « Tout ce qui concerne le prêt bancaire contracté par le secteur de la santé est exonéré sur cette période. Il en est de même pour toutes les importations de matériel d’équipement sanitaire y compris les intrants », a précisé le directeur de cabinet.

Angeline DJERABE