Ils sont au nombre de 200 jeunes garçcons et filles volontaires qui ont été mis en mission pour lutter contre l’infection à Covid-19 à Bingerville.
Ils sont au nombre de 200 jeunes garçcons et filles volontaires qui ont été mis en mission pour lutter contre l’infection à Covid-19 à Bingerville (Ph:Dr).
Ils sont au nombre de 200 volontaires à la lutte contre l’infection à Covid-19. Ces Jeunes garçons et filles ont reçu leur matériel hygiénique et de travail le samedi 18 avril 2020,  dans la cour du foyer des jeunes. Ce, en présence des autorités locales et chefs de villages et de communautés, dans le strict respect des mesures barrières en vigueur contre la pandémie.
« Nous comptons sur vous pour aller au contact des populations, parler avec elles, les conseiller et les emmener à épouser les consignes pour freiner la maladie à coronavirus dans notre belle cité », a-t-il déclaré le député-maire de Bingerville, Issouf Doumbia à l’endroit des jeunes volontaires.
Avant d’ajouter à l’endroit des chefs de villages, responsables de commerces et autres services, l’autorité municipale. « Cela sera possible, si nous nous mettons tous dans la lutte », a-t-il insisté.
Tous les acteurs entendent s’impliquer dans cette sensibilisation

La cérémonie a été une occasion pour le premier magistrat de la commune de faire des dons de vivres et non vivres aux 17 villages de la sous-préfecture. À savoir des sacs de riz, pâtes alimentaires, savons, huiles, dispositifs de lavage des mains, du gel hydro alcoolique et des masques.

Lire aussi : Prévention du Covid-19 avec «Tous au front»

Au nom des récipiendaires, Kouassi Adam, chef de village d’Achokoi, a assuré de leur engagement à freiner la pandémie. « Nous vous rassurons que les dons iront à nos populations. Soyez en sûr, nous allons leur donner ensemble des conseils afin que la pandémie à coronavirus soit stoppée dans notre contrée», a-t-il rassuré.
Les 200 bénévoles débutent leur campagne ce lundi 20 avril 2020. Leur mission est suivie par le comité local de gestion de la crise sanitaire de Bingerville dirigé par Issouf Doumbia.
Jean LEMECHAN

3 Commentaires

  1. C’est une très belle initiative . Mais avec les mesures barrière la je me pose la question suivante :<< comment vont ils faire cette sensibilisation ? ils seront en contact direct avec la population donc je souhaiterais que , le Maire de bingerville donne des véhicules , et des mégaphone , aux jeunes gens , pour sillonner la commune , cela évitera les contacts directs avec la population . Que Dieu protège la côte d'ivoire .

Comments are closed.