Après avis favorable de la Commission de la Concurrence, ce décret fixe-t-il, pour une période de trois mois, des prix plafonds pour certaines denrées.
Après avis favorable de la Commission de la Concurrence, ce décret fixe-t-il, pour une période de trois mois, des prix plafonds pour certaines denrées..(Ph:Dr)

Le Conseil des ministres de ce mercredi 15 avril, a entériné le port obligatoire de masque cache-nez pour la population. Cet arrêté ministériel s’applique désormais dans les Régions et Districts Autonomes de plus deux cas confirmés d’infection à Covid 19.

Il est fait obligation à tout conducteur ou pilote d’exiger le port du masque à ses passagers avant embarquement. « Toute personne à bord d’un véhicule, y compris le conducteur, sur les voies ouvertes à la circulation publique ou à bord d’un bateau ou d’une embarcation flottante est tenue de porter un masque de protection jusqu’à sa destination finale », est-il mentionné dans l’arrêté.

Dans le cas contraire le propriétaire du véhicule, du bateau ou de l’embarcation flottante sera tenu civilement responsable de toute violation des dispositions et passible de sanction.

Aussi pour prévenir toute infraction, les forces de l’ordre sont-ils en mission dans les différentes gares routières afin de sensibiliser les conducteurs de transport en commun. Notamment sur l’importance de l’application de ces nouvelles mesures. Également sur les éventuels sanctions ou peines encourues en cas d’infraction.  

Cette décision a pour objet de réglementer, pendant la période de lutte contre le Covid 19, la circulation des personnes. Aussi bien à bord de tout véhicule à usage personnel ou affecté au transport public de voyageurs que toute voiture commise au transport privé de personnel.

Angeline DJERABE