Mme Lidegoué Danielle épse Cissé invite les femmes à œuvrer pour leur émancipation
Mme Lidegoué Danielle épse Cissé invite les femmes à œuvrer pour leur émancipation(Ph: JL.)

Mme Lidegoué Danielle épse Cissé présidente de l’ong Bloom dans un élan de solidarité dans cette période de Covid-19 et de jeûne musulman, a fait parler son cœur. C’était ce samedi 9 mai, au terrain Oumar Koné de Williamsville, dans la commune d’Adjamé.

Des sacs de riz, cartons huile, de sucre, de lait, gels hydro-alcoolique et caches nez ont été remis à 100 femmes. Dont 60 ont perdu leurs activités en raison De la crise sanitaire, 20 femmes déscolarisées et 20 présidentes d’associations.

 « Ce geste symbolique est  juste pour  vous accompagner à supporter un tant soit peu cette situation dont nous souhaitons tous la fin, le plutôt possible », a affirmé Danielle Lidegoué épse Cissé.

La donatrice a saisi l’occasion pour sensibiliser les femmes à l’autonomisation et l’émancipation. Avant de profiter de l’occasion pour rendre hommage aux femmes d’Adjamé qui ont vu leurs activités ralenties ou même arrêtées à cause de la maladie à Coronavirus.  « Je crois en votre capacité à se mobiliser pour le travail et à œuvrer pour le développement de notre pays. Nous voulons  œuvrer pour une plus grande représentation féminine et un accès à l’éducation pour toutes. C’est pourquoi, nous engageons toutes les femmes et jeunes filles  à rejoindre nos rangs afin qu’elles se conscientisent et maîtrisent des notions d’autonomisation et d’émancipation », est convaincue Danielle Lidegoué épse Cissé.

A lire aussi:Une Ong au secours des veuves et divorcées d’Attécoubé

 Cette caravane de solidarité entend les prochains jours parcourir toutes les communes du District d’Abidjan.

Jean LEMECHAN