L’Office national du Cinéma de Côte d’Ivoire (Onac-ci) a reçu un équipement cinématographique des mains du Dr Raymonde Goudou Coffie.
L’Office national du Cinéma de Côte d’Ivoire (Onac-ci) a reçu un équipement cinématographique des mains du Dr Raymonde Goudou Coffie.(Lr)

L’Office national du Cinéma de Côte d’Ivoire (Onac-ci) a reçu un équipement cinématographique des mains du Dr Raymonde Goudou Coffie, ministre de la Culture et de la Francophonie. La cérémonie de remise de don s’est déroulée ce jeudi 3 septembre à Abidjan-Cocody, au siège de la structure réceptrice.

Un chapiteau, des enregistreurs numériques, zoom F8, des projecteurs ainsi qu’un écran LED, des enceintes JBL, des trépieds, un vidéoprojecteur, un lecteur Blu-ray, un microphone Schneider, des suspensions micro-intérieur, des drapeaux divers tailles etc. constituent entre autres cet important lot de matériel qui, selon les professionnels du cinéma est un équipement des plus sophistiqués.

Ce don qui représente la première vague du programme d’équipement de l’Onac-ci a pour objectif selon la Ministre d’accompagner les opérateurs de la filière du 7e art. À travers cela, le gouvernement entend également mettre à la disposition des cinéastes ivoiriens les moyens techniques pour une industrie cinématographique et audiovisuelle plus performante, prolixe et conquérante. Afin de confirmer la grande marge de progression du cinéma ivoirien.

Une marque d’attention qui a été saluée par Pierre Douhou, Dg de l’Onac-ci. « Madame la Ministre, la célérité avec laquelle vous apportez une réponse à notre doléance essentielle, démontre une fois de plus, que vous êtes une femme de devoir et d’engagement dont le souci permanent est de donner aux structures placées sous votre tutelle, les moyens de réaliser des résultats probants », a-t-il reconnu.

une grande première depuis la création de l’Onac-ci

Avant de prendre l’engagement de l’utiliser selon les méthodes appropriées. En effet, cette cérémonie qui intervient après celle de prise de contact de la Ministre le 21 juillet dernier, marque un acte majeur dans l’histoire de l’Onac-ci. « C’est une grande première depuis (2008) date de la création de l’Onac-ci. C’est pourquoi, tous les professionnels du cinéma, les partenaires institutionnels et culturels, se réjouissent d’un tel geste, et vous assurent du bon usage qui en sera fait dans le cadre d’une synergie d’action », a souligné le Dg de l’Onac-ci.

Pour Raymonde Goudou Coffie, ce lot d’équipement vise à maintenir allumer la flamme des férus du cinéma. Mieux, à encourager les professionnels du 7e art qui malgré les multiples difficultés que rencontre le 7e art, n’ont de cesse de faire rêver les cinéphiles à travers leurs œuvres. « C’est un début de réponse aux doléances qui m’ont été adressées et une réaffirmation de l’Etat à donner une place de choix au cinéma dans son programme de développement ».

La remise de don, traduit ainsi la détermination du ministère de tutelle  à faire corps avec l’Onac-ci en vue de mener des actions concertées pour le développement du septième art en Côte d’Ivoire. Pour cela, la cérémonie a été rehaussée par la présence de plusieurs autorités administratives.

A savoir le Directeur Général de l’Agence Foncière Rurale (Afor), le Président de la Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des Armes Légère et de Petit Calibre (Comnat-Alpc) et celle du Conseil Supérieur de la Publicité (Csp).

Etaient également présents  les membres du Cabinet du Ministère de la Culture et de la Francophonie ainsi que les professionnels de la filière du Cinéma. Il s’agit des artistes Timité Bassori, Fadiga Kramo, Gohou Michel et Ayidissa.

Angeline DJERABE