Accueil Actualités Economie Insertion socio-professionnelle: Le ministre Pascal Kouakou Abinan a rendu visite aux PME...

Insertion socio-professionnelle: Le ministre Pascal Kouakou Abinan a rendu visite aux PME bénéficiaires de l’appui de l’Etat

0
60

Dans le cadre de la convention signée avec l’Unacoopec-ci et la Direction Générale de l’Emploi (Dge), pour l’appui à l’insertion socio-professionnelle des personnes vulnérables, une délégation conduite par Pascal Kouakou Abinan, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, s’est imprégner des réalités sur le terrain. Ce, à travers une visite effectuée le jeudi 20 septembre 18, chez les promoteurs de Pme qui ont bénéficié du soutien financier de son département ministériel.

A travers cette visite, la délégation composée du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, de la Direction Générale de l’Emploi, de la Pfs-CI, de l’Unacoopec-ci et de la Fedarco a pu se rendre compte de l’effectivité des activités de trois promoteurs. Il s’agit de Massiamy Diaby Ouattara, Nicole Akon création et Proel média. Respectivement promoteur des projets «Formation et insertion des femmes défavorisées dans la teinture », « Renforcement d’un atelier de couture de prêt à porter », « Renforcement d’un studio d’enregistrement et multimédia ». Des PME, pourvoyeuses d’emploi.

Le projet de Massiamy Diaby Ouattara, qui emploie 10 personnes, a bénéficié d’un financement de 2 000 000 FCFA. Celui de Nicole Akon Création, un atelier qui génère 24 emplois a reçu un appui financier de 13 500 000 FCFA et enfin Proel Media à perçu la somme de 3 000 000 FCFA, pour un impact emploi de 8 personnes.

Des financements sous forme de prêt qui ont permis à ces promoteurs de continuer leurs activités par le renforcement de celles-ci. Ce constat leur a valu les encouragements du ministre de l’Emploi et de la protection sociale. Pascal K. Abinan les a exhortés à gérer leurs activités avec rigueur afin de rembourser les prêts qui leur ont été octroyés. « La rigueur dans la gestion est la clef du succès. Tout début est certes difficile, mais avec la rigueur dans la gestion on arrive à sortir toujours de meilleurs résultats. La réussite est toujours au bout de l’effort », a insisté le ministre. Qui a souligné qu’avec une bonne idée de projet, on peut mener des activités génératrices de revenus et s’auto-employer. Selon lui, l’entrepreneuriat, est l’un des objectifs du Gouvernement pour faire en sorte que les jeunes ivoiriens sortent de la pauvreté et de la précarité. Toutefois il a déploré le fait que la population ignore l’existence de fonds pour se prendre en charge.

Ce sont une centaine de projets qui ont bénéficié d’un appui financier au titre de l’année 2016, sur l’ensemble du territoire, dans tous les secteurs d’activités. Ces prêts à taux réduit (12%) sont remboursables sur 24 mois avec un impact total de 3200 emplois générés. Par ailleurs, la Plate-forme de Services Côte d’Ivoire (PFS-CI), grâce à son réseau de missions locales, apporte un appui appréciable pour le suivi et l’encadrement des activités sur le terrain. Egalement la Fedarco (Fédération des Associations des retraités de Cocody) partenaire de la DGE, intervient auprès des promoteurs en qualité de conseillers dans la gestion de leurs activités.

Angeline Djérabé