Accueil Actualités Culture 3e édition du Festival Adayé Kessiè: Plus de 12 000 participants attendus

3e édition du Festival Adayé Kessiè: Plus de 12 000 participants attendus

0
80

L’édition 2018 du Festival Adayé Kessiè va se tenir du 31 octobre au 4 novembre prochain, à Tabagne dans le département de Bondoukou à l’est de la Côte d’Ivoire. L’information a été donnée le vendredi 14 septembre 18, au restaurant Waffou de Biétry.

Le Waffou transformé pour la circonstance en village Brong, avec des fresques artistiques, le roi y a fait son entrée au son du tam-tam parleur. Un avant-goût de ce rendez-vous de l’est qui est célébré 12 jours après la fête des ignames. L’innovation principale pour cette 3e édition est, selon les organisateurs, la célébration de la femme Brong dans toute sa splendeur et « l’école du port du pagne ». Des activités qui vont s’ajouter au programme habituel. Notamment la fête populaire qui va réunir les ressortissants de la localité, le traditionnel grand conseil Royal, un conclave à huis clos et la parade des rois au rythme des tambours sacrés. À ce titre un espace de 10 hectares a été emménagé pour accueillir les 12 000 participants attendus cette année. Pour ce faire Nanan Mouroufié, a, au nom de la chefferie, invité les ressortissants à prendre part durant cinq jours à la célébration de la culture Brong. Au-delà, a venir clore l’année en cours afin d’entrer en beauté dans celle qui s’annonce.

Pour la célébration de cette 3e édition, le thème choisi est « Alliance inter-Ethnique : Les brong et leurs alliés ». Une thématique qui selon les organisateurs va permettre de mettre le doigt sur le socle de la société ivoirienne. Surtout sur son importance dans la société Brong. « L’alliance est un pacte de non-agression entre nos aïeux. Le Brong a 37 alliés sur 60 ethnies en Côte d’Ivoire », a affirmé Daouda Bini, le commissaire général de l’Adayé Kessiè.

À cheval sur la Côte d’Ivoire et le Ghana, le Royaume Brong est un État monarchique organisé en Provinces, cantons, Principautés et en villages dont l’unité des entités est assurée par le Roi.

Angeline Djérabé