Pour contribuer à la lutte contre le virus, les chercheurs de l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro ont mis au point deux types de produit. A savoir une solution hydro alcoolique et un gel hydro alcoolique qui ont été présentées récemment à la tutelle au cours d’une cérémonie organisée dans le laboratoire école de l’établissement .

Ces produits qui ont été élaborés dans l’usine école dudit institut respectent, selon Soro Doudjo, chercheur à l’INP-HB, les normes de l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms). Un pas, non des moindres qui vient d’être franchi par la Côte d’Ivoire dont le besoin pour ses intrants est énorme.

Ces intrants vont permettre de couvrir la demande nationale

En réceptionnant les échantillons, la tutelle a traduit toute sa satisfaction. « Nous avons testez et nous avons trouvé qu’il est de très bonne qualité. Ces produits éliminent 99.99% des germes », a affirmé la Dg de la recherche. Selon elle, l’INP-HB avec des moyens conséquents, peut produire plus de dix mille flacons de 500 ml et des milliers de masques par jour afin de satisfaire le marché ivoirien.

Mieux les chercheurs de cet auguste institut ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils entendent participer pleinement à la lutte contre le Covid 19. A ce titre ils ont évoqué la possibilité de réaliser des dépistages systématiques afin de freiner rapidement la propagation de la maladie. Pour cela, l’acquisition d’appareil hydro réactif s’avère nécessaire.  « Il s’agit de proposer des voies plus sures permettant d’identifier les personnes atteintes par la maladie pour éviter de contamination », a suggéré Koffi N’Guessan, directeur général de l’INP-HB.

En attendant un remède fiable pour venir à bout du coronavirus, le monde entier a adopté les mesures de prévention au nombre desquels l’utilisation des gels, solutions hydro alcooliques et masques cache nez.

Prisca ATTOUMOU

Stagiaire