Ainsi depuis le mois de mars, d’important don en kits sanitaires et plusieurs actions sont-elles menées à l’endroit des communautés et dans la ville.
Des agents du service technique de la mairie d'Assinie ont été instruits aux techniques de la désinfection. ( Ph:Dr)

«C’est ensemble que nous stopperons la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire». Cette phrase comme un appel à l’union, prononcé le 23 mars par le président Alassane Ouattara, a donné le ton pour freiner l’avancer de la maladie à coronavirus. Bon nombre de citoyens au nombre desquels les résidents de la commune d’Assinie y ont répondu positivement. En l’occurrence Claire Saramito, Jalal (Orca), Luc Jacquemin, Renaud Chauvin (Maison d’Akoula), Diomandé (Abissa lodge), Abbas et ses amis ainsi que le Rotary Club d’Assinie.

Spontanément ces opérateurs économiques n’ont ménagé aucun effort pour apporter leur soutien matériel et financier au conseil municipal d’Assinie-Mafia, dans la lutte contre la propagation de la pandémie.

Ainsi depuis le mois de mars, d’important don en kits sanitaires et plusieurs actions sont-elles menées à l’endroit des communautés et dans la ville. Un élan de solidarité dont se réjouit le maire Hippolyte Ebagnitchie. Qui veille au bon usage du matériel afin de protéger ses administrés. Pour y arriver les autorités municipales d’Assinie-Mafia se sont engagées à faire respecter toutes les recommandations prescrites.

Pour ce faire, une série d’action a été élaborée et mise en œuvre sous la houlette du premier magistrat de la commune, pour le bénéfice des populations. Notamment l’application des mesures gouvernementale et des actions de sensibilisation sur les mesures barrières. Celles-ci ont été appuyées le 20 mars dernier, par un arrêté municipal, afin de fermer de tous les hôtels et d’interdire les excursions, les baignades sur toute la plage, le plan d’eau lagunaire ainsi que l’accès d’engins roulants. Egalement la réorganisation des marchés d’Assinie et d’Assouindé, désormais réservés exclusivement à la vente de denrées alimentaires. En outre les clients sont astreints au lavage des mains avant d’y accéder. A cet effet un dispositif y est installé.

Mieux, l’équipe municipale sous la direction du maire, a mis aux différentes portes d’entrée (Assouindé et Quartier France) des bénévoles de la Croix rouge afin de contrôler depuis le samedi 21 mars, la température de ceux qui entrent. Le travail de ces volontaires équipés de matériel offert par la mairie (thermomètres à infrarouge, de gants, cache-nez et dispositifs de lavage des mains) est coordonné, par ladite municipalité. Ce, sous le contrôle et la supervision respective du médecin du Centre de santé et du Directeur Départemental de la santé.

Pour mener à bien sa stratégie de riposte sanitaire, l’équipe municipale, sous la présidence du premier magistrat d’Assinie-Mafia a, les 28 et 29 mars fait d’importants dons de kits sanitaires aux communautés. Notamment, à la Cour royale, aux villages d’Assouindé, Ebotiahon, Mandjian, Mabianeha, Mafia, Assinie France ainsi qu’aux chefs de quartiers et de villages de Mafia, Sagbadou, d’Essankro, N’goakro, Mabianeha, Madja, Ebotiahon, Akpangne, Man-man, Kakoukro lagune et Affrenou poste.

La municipalité d’Assinie est au front

Ces actions se sont étendues avec la distribution des kits de prévention le 2 avril aux administrations publiques. À savoir les centres de santé, Maternité, Commissariat de police, Police Maritime et Sous-préfecture. Egalement des dispositifs de lavage des mains ont été disposés dans des lieux publics, aux gares routières d’Assouindé, Assinie et aux différents débarcadères.

Toutes ces opérations ont été saluées par l’autorité administrative. «Nous sommes ravis de l’engagement du Conseil municipal que vous présidez à lutter contre la pandémie dans notre localité, nous invitons toutes les filles et tous les fils d’Assinie-Mafia à se conformer aux recommandations du Gouvernement et à les respecter scrupuleusement à l’effet de nous éviter la maladie», a déclaré Mouroufié Koko Yao Bernard, Sous-préfet d’Assinie.

Toutefois le conseil municipal conduit par Hippolyte Ebagnitchie entend poursuivre avec la mise en œuvre d’un autre axe de son plan de riposte sanitaire. Il s’agit de la création au centre de santé, d’un site d’isolement pour d’éventuel cas dans la commune en attendant l’arrivée des équipes d’intervention d’Aboisso.

Il est également prévu, une campagne de désinfection générale des sites recevant du public. Entre autres le marché, les centres de santé, le commissariat, la sous-préfecture, la mairie, les hôtels et établissements assurant le service minimum. En prélude à ladite campagne des agents du service technique de la mairie d’Assinie-Mafia ont été instruits récemment sur les Techniques de pulvérisation des espaces.

Lire aussi : 200 bénévoles en mission à Bingerville

A l’instar de nombreux pays dans le monde, le Coronavirus se propage également en Côte d’Ivoire. A ce jour la Côte d’Ivoire cumule 1432 cas confirmés dont 693 personnes guéries, 17 décès et 722 cas actifs.

Angeline DJERABE

Source sercom