grâce à sa politique sanitaire, le gouvernement a mis l’accent sur l’amélioration de l’accessibilité et l’utilisation des services de santé.
grâce à sa politique sanitaire, le gouvernement a mis l’accent sur l’amélioration de l’accessibilité et l’utilisation des services de santé. (Dr)

Depuis ces cinq dernières années, les services de santé Burkinabé connaissent une nette amélioration depuis. Avec l’offre sanitaire de proximité. En effet, près de 17 668 agents de santé à base communautaire ont été recrutés au profit des villages du pays. Et sur 3 995 nouveaux agents de santé engagés, 787 et 47 sont respectivement médecins et pharmaciens.

Une optimisation de la gestion des ressources humaines et des actions contre la malnutrition pour le bien de la population du Burkina-Faso. Ce qui a permis au gouvernement de pallier le déficit de personnel spécialisé dans les Chr. Si bien que l’offre des services de santé  (cardiologues, gynécologues-obstétriciens, radiologues…) est de qualité.

Ce, grâce à la politique sanitaire du gouvernement qui a mis l’accent sur l’amélioration de l’accessibilité et l’utilisation des services de santé. Le Président Burkinabé Roch Marc Christian Kaboré a veillé à renforcer les actions en faveur de la promotion de la santé. Il a œuvré à l’amélioration de l’utilisation des résultats des recherches dans ledit secteur.

Dans le volet de l’état nutritionnel de la population, en particulier des femmes et des enfants, le pourcentage d’enfants de moins de cinq ans connaissant un retard de croissance est passé de 27,3% en 2016 à 21,2% en 2017.

Lire également:La santé mère-enfant, une priorité

L’accélération de la transition démographique pour déclencher le dividende démographique conformément aux orientations de l’Union africaine (UA) en 2017, connaît des avancées notables. Au cours de la même année, l’acquisition des contraceptifs au profit des formations sanitaires de 70 districts sanitaires a mobilisé un montant de 3 590 000 000 FCFA.

Jean LEMECHAN

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.