La municipalité de Logoualé située à 30 km de la ville de Man, dans la région du Tonkpi à l’ouest de la Côte d’Ivoire, a enregistré au titre de l’année 2017, un excédent budgétaire de 23,758 millions FCFA. L’information a été donnée le vendredi 14 septembre, lors de la première session ordinaire du Conseil municipal pour l’année 2018.

Selon Jeannette Badouel, maire de Logoualé, Le budget global de l’exercice 2017 de la commune était équilibré en recettes et en dépenses. Ainsi sur un montant de 124,233 millions FCFA, 53,5 millions FCFA ont servi au fonctionnement et 70,733 millions FCFA ont été destinés à l’investissement avec la réalisation de plusieurs projets pour le bien-être des populations. A savoir l’adduction en eau potable, l’électrification, la construction d’un dispensaire à Koulinlé, de trois classes ainsi qu’un bureau à Tro Gueyes et à Gbloalé.

Ce budget a permis également l’ouverture et le reprofilage de certaines rues de Logoualé ainsi que la construction d’un dispensaire à Koulinlé. «Cela traduit un travail fait de façon rationnelle, une gestion qui respecte sa population », a affirmé le maire Jeannette Badouel. Qui n’a pas manqué de vanté les mérites d’une femme. « Vous savez quand la femme est à la tête d’une gestion, à 98% cette gestion est saine. Je ne dis pas que les hommes ne font pas de bonne gestion. Mais pour ce qui est des femmes quand nous avons 10 enfants nous savons donner à manger à nos dix enfants », a-t-elle poursuivi. Avant d’ajouter qu’elle a eu le Prix éléphant d’or du meilleur agent de développement de la Côte d’Ivoire pour l’année 2018, grâce à la gestion rationnelle qu’elle a faite en tenant compte de tous les quartiers et villages de la commune. «Nous allons toujours continuer notre détermination à œuvrer pour le développement de notre localité », a affirmé Jeannette Badouel, maire sortante candidate Rhdp pour les prochaines élections municipales à Logoualé.

E.K.

Correspondance particulière